A l’heure d’accueillir l’Equipe de France, Yannick Yernaux est un Président des Flammes fier et heureux de valoriser sa discipline et son territoire.

Comment avez-vous réagi lorsque Charleville-Mézières a été retenu pour ce match capital entre la France et la Slovénie ?
Y.Y: Ce fut pour nous une véritable fierté car cela vient conforter notre engagement pour le basket féminin, que nous nous efforçons depuis 15 ans de valoriser, à travers les Flammes sur notre territoire. Accueillir l’Equipe de France est un honneur pour notre club et place un peu plus Charleville-Mézières et les Ardennes comme une des places fortes du basket féminin hexagonal.

Euroleague, Equipe de France, il semblerait que vous ayez décidé d’offrir du spectacle à vos supporters cette saison ?
Y.Y: Effectivement, mais je vois surtout derrière ces matchs d’envergure internationale, une manière de légitimer la construction de la Caisse d’Epargne Arena il y a quelques années. Un outil qui nous permet de développer notre modèle économique et que nous devrions pouvoir encore mieux exploiter dans l'avenir.
 
La Fédération Française de Basket et le staff de l’Equipe de France souhaitaient une salle avec une forte ambiance pour ce match face à la Slovénie. D’où ce choix pour Charleville ?
Y.Y: C’est une demande de Valérie Garnier et son staff. Ils savent que pour ce match crucial, ils pourront compter sur le fervent soutien des supporters Ardennais. Près de 3000  rempliront la Caisse d’Epargne Arena pour cet évènement qui s’annonce intense. Nous espèrons que l’histoire retiendra que les Bleues se seront qualifiées pour l’Euro 2019, à Charleville-Mézières, dans une ambiance magnifique !
 
L’organisation de cet évènement représente des coûts pour votre club ?
Y.Y: Le cahier des charges est lourd pour accueillir l’Equipe de France et tous les coûts sont pour le club. Nous avons mesuré les risques financiers de cette opération et en étroite collaboration avec les collectivités locales, nous avons décidé de relever ce défi qui ne peut que faire grandir notre organisation et l’image de notre territoire. J’ajoute qu’un évènement comme celui-là va apporter des retombées économiques non négligeables pour bon nombre de prestataires locaux. C’est aussi notre rôle.
 
Nouvel An 2019